Réveiller ses talents

by Hélène Bordes

Coaching. Nous avons tous des talents inexploités, des rêves inassouvis, remis à… plus tard. Il est peut-être temps d’oser devenir la personne que nous voulons vraiment être! Par Christine Lewicki.

 Propos recueillis par Émilie Pourbaix

Savez-vous que nous avons tous en nous de la brillance et que vous avez été mis sur cette terre avec des dons qui vous sont uniques? Personnellement, je crois profondément que ces talents uniques sont le cadeau que la vie nous a donné, et que finalement notre devoir et notre plus grande mission de vie seraient de nous donner la permission de les activer pleinement, et non pas « modestement ». Je dis « modestement » pour parler de toutes ces fois où l’on se limite, où l’on n’ose pas, où l’on ne veut pas déranger ou se mettre en avant… parce qu’on a peur de ce que les autres vont penser.

Sortir des murs

Je vous invite ici à mettre vos talents au service de l’humanité. Être brillant peut ainsi, finalement, être vu comme un acte de générosité. En brillant, nous donnons de la lumière aux autres, nous cherchons à contribuer, à aider, à faire avancer, à améliorer les choses. Nous sommes dans une démarche de partage, de service et quand on se rend compte ensuite de tout ce que cela apporte aux autres, alors on se donne la permission de briller encore plus fort. Vous aussi, donnez-vous la permission de sortir des murs que vous avez laissé se construire autour de vous, et allez à la recherche de ces « trucs » que vous pouvez faire dans votre vie et qui vous donnent l’impression d’être « né pour ça ». Parfois la chose sur laquelle nous doutons le plus est justement la chose à travers laquelle notre puissance et notre brillance peuvent se révéler. Je trouve cela percutant de voir les choses sous cet angle. Ainsi nous pourrions accéder à notre force en allant voir du côté de ce que nous pensons être notre faiblesse?

Oser briller

Oser être brillant, c’est important car si nous ne le faisons pas, c’est toute une partie de nous-mêmes que nous ignorons. Et bien souvent, ce qui nous empêche de le faire, c’est que nous ne parvenons pas à identifier précisément où est notre brillance. Observez dans votre vie ce qui vous fait vibrer. Allez à la découverte de ces moments, pendant la semaine ou la journée, où vous vous sentez pleinement activé ou engagé dans ce que vous êtes en train de faire. En général, dans ces moments-là, nous avons tendance à perdre la notion du temps et nous ressentons un sentiment de profond bien-être. Soyons vigilants, car lorsque nous commençons à explorer les choses qui nous font vibrer dans notre vie, nous avons notre petite voix rabat-joie qui (sans être invitée) vient nous souffler à l’oreille: « c’est n’importe quoi », « ça n’a pas de valeur », « je ne suis pas si doué que ça », « pour qui je me prends » ou « je ne peux pas gagner ma vie avec ça ». Notre zone de génie c’est en effet cette « chose » que nous savons faire « naturellement ». Et il est essentiel de comprendre que cette chose n’a pas besoin d’être parfaite pour être de l’ordre de notre zone de génie. Elle n’a pas besoin d’être parfaite, mais doit être en nous, au fond de nous. Elle doit nous apporter une profonde satisfaction. Souvent, notre brillance est un peu rouillée parce qu’on s’est rarement donné l’opportunité de l’activer. Activer notre zone de brillance est la clé de notre épanouissement. Sans notre zone de brillance, c’est comme si toute une part de nous mourrait sans avoir été utilisée. Cette brillance est intimement liée avec ce qui résonne en nous, et c’est à nous d’apprendre doucement à « entendre » cette vibration intérieure qui se déclenche quand nous activons nos talents.

Vibrer

Donnez-vous la permission de ne plus ignorer ce qui vous fait vibrer, de ne plus considérer vos dons comme des loisirs sans valeur auxquels vous pouvez vous consacrer durant votre temps libre quand vous en avez. Au contraire, cherchez à mettre le plus possible de ces choses au cœur de votre quotidien dès demain. Le bonheur ne vient pas de l’argent ou des choses que l’argent peut acheter. Le bonheur vient du sens que nous apportons à notre vie. Le bonheur ne vient pas des choses brillantes dans les vitrines ou dans les magazines, mais de la brillance qui est en nous. Le bonheur vient quand on grandit, quand on se développe, quand on a un impact positif dans la vie des autres.

Christine Lewicki

Elle est la fondatrice de la société O Coaching Inc. Elle est coach d’entreprise certifiée, conférencière, formatrice en développement personnel. Sa clientèle se déploie aux États-Unis, en Asie et en Europe.

Cinq clés pour : Développer votre zone de génie

1 Identifiez la petite voix rabat-joie qui vous tire vers le bas. Elle est finalement bien souvent le premier obstacle à dépasser quand on souhaite avoir plus d’audace et donner plus de sens à sa vie. Notez les propos négatifs à votre égard qui se répètent en boucle dans votre tête (souvent de manière inconsciente).

2 Développez une nouvelle voix qui vous tire vers le haut: elle pourra vous donner des ailes pour oser agir progressivement. Jour après jour, vous allez cumuler des expériences qui vous redonneront confiance en vous et en vos capacités.

3 Posez des actes à la hauteur de votre ambition. Ces actes ne sont pas toujours faciles et peuvent parfois nous sembler trop engageants. Le vrai risque que nous devons évaluer est surtout le risque de passer à côté de notre vie, le risque d’avoir vécu à moitié endormis, dominés par nos peurs, le risque d’avoir abandonné nos rêves avant même d’avoir essayé de les rendre réels.

4 Formulez votre mission: c’est un point déterminant pour donner une direction à votre destinée. Mais attention, votre mission, c’est un peu votre destination! C’est cette chose vers quoi on tend, car finalement rien ne se passe si on ne passe pas à l’action. Pour cela, il est important de se fixer des objectifs très concrets et tangibles pour faire de cette mission une réalité.

5 Écoutez ce qui est en vous. Être à l’écoute de ce qui résonne en nous, c’est ce qui va nous permettre non seulement de nous réaliser et de donner du sens à notre vie, mais aussi ce qui va nous permettre de contribuer à l’épanouissement du monde! Et nous avons le devoir de le faire. Donnez-vous la permission d’activer ce qui résonne en vous. Il n’est pas question de tout plaquer et d’opérer un demi-tour radical dans votre vie, mais plutôt de prendre ce qui résonne et ensuite de le rendre raisonnable pour l’intégrer dans votre vie. Ce que je vous encourage à faire c’est à donner du sens à votre vie en arrêtant de laisser le raisonnable vous limiter.

TEMOIGNAGE : Activer ses talents

Hélène est une maman de trois petits enfants. Elle vient participer au séminaire Wake up, accompagnée de son petit dernier.

Hélène sent bien que, audelà d’être maman, elle a aussi un pouvoir créateur en elle qu’elle a envie d’exploiter. Elle a deux centres d’intérêts: la nonviolence sur les tout-petits et la peinture qu’elle a mise de côté depuis plusieurs années. Quand je la rencontre, elle ressent un profond besoin de se remettre à la peinture, mais n’a pas beaucoup de temps, doute d’ellemême, et, de plus, son désir de peinture lui paraît être un loisir bien égoïste qu’elle ne se donne pas le droit d’exercer. Deux mois plus tard, Hélène vient me raconter ce qui est en train de lui arriver: non seulement elle donne du sens à sa peinture et se donne le droit de créer l’espace pour son art au milieu de sa vie de famille (et de se réaliser pleinement), mais en plus elle prépare une exposition de peinture pour mettre en image la non-violence sur les tout-petits, et présentera ses œuvres pour la première fois lors de la Journée nationale de la non-violence. Elle a aussi été approchée pour que ses peintures soient utilisées pour illustrer un livre sur la parentalité. Les deux passions d’Hélène sont en train de se combiner pour donner forme à un « métier » qui n’existe pas, mais qui dégage une telle brillance qu’il commence à être reconnu. Voilà ce qui se passe quand on se libère de sa petite voix rabat-joie qui nous tire vers le bas, et qu’on crée de l’espace dans notre vie pour activer nos talents.

Pour aller plus loin :

Wake up! 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi Christine Lewicki, Eyrolles, 2014

J’arrête de râler Christine Lewicki, Eyrolles, 2012

Séminaires Wake up!: www.christinelewicki.com/wake-up

www.christinelewicki.com

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI