Le journal qui vous veut du bien !

MATHILDE : « J’ÉTAIS LOURDEMENT MALTRAITÉE »

4 avril 2022

04 mathilde

De la maltraitance à la guérison, Mathilde nous raconte son étonnante histoire. Elle nous révèle la puissance de Dieu qui transforme tout mal en un bien plus grand. Le récit de Mathilde est celui d’une femme qui a su se laisser regarder par Dieu et accueillir son amour pour elle.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du témoignage de Mathilde François dans son livre De la maltraitance à la liberté(EdB, 2019, 174 pages, 13 €).

PROPOS RECUEILLIS PAR DÉCOUVRIR DIEU POUR L’1VISIBLE.

J’ai grandi dans une famille qui ressemblait à une famille normale. Derrière cette apparence de normalité, j’étais lourdement maltraitée, frappée, humiliée et privée de l’amour de mes parents. C’était d’autant plus lourd et angoissant que, de l’extérieur, rien de tout cela ne se voyait. Mes parents niaient toute maltraitance en disant : « C’est pour ton bien, c’est parce qu’on t’aime. » À partir de l’âge de 9 ans, l’angoisse l’a emporté et j’ai eu ce qui s’appelle des « tocs », des troubles obsessionnels du comportement. En grandissant, la maltraitance s’est corsée. À l’adolescence, d’autres troubles se sont ajoutés aux tocs : des troubles alimentaires avec une difficulté à me nourrir et le besoin de me faire vomir plusieurs fois par jour, des idées suicidaires… Je ne voulais pas arrêter de vivre parce que je n’aimais plus la vie, mais pour ne plus souffrir et échapper à ma mère.

« CROIRE EN CET AMOUR-LÀ ÉTAIT UNE QUESTION DE SURVIE »

Mais – il y a un mais –, ce qui est beau, c’est que cette enfance qui aurait pu m’engloutir littéralement, a été, mystérieusement, un chemin vers Dieu. Mes parents m’ont fait baptiser et m’emmenaient à la messe régulièrement. J’entendais donc souvent parler de Dieu et de son amour pour moi. Plus je me découvrais exclue de l’amour de mes parents, plus j’en souffrais, plus je recherchais l’amour de ce Dieu auquel je croyais de plus en plus. Croire en cet amour-là était une question de survie. J’ai compris tout à coup que je n’étais pas responsable de ce que mes parents me faisaient endurer, mais que je pouvais décider ce que je choisissais d’en faire. J’ai compris que Dieu m’appelait à vivre. Il ne pouvait pas dire oui à ma place, c’était à moi de dire oui, de lui dire oui. Concrètement, ce oui signifiait renoncer à ce qui me détruisait pour placer ma confiance en Dieu. La vraie guérison était là.

« J’AI PU CONTINUER À GUÉRIR »

Je ne l’ai plus lâché. Je lui ai laissé une place de plus en plus grande dans ma vie. C’est en rencontrant Dieu dans la prière, de plus en plus souvent, puis quotidiennement, que j’ai pu continuer à guérir et à me laisser aimer par celui qui est devenu mon mari (nous sommes mariés depuis vingt ans) et que j’ai pu aussi devenir maman. C’était très compliqué pour moi de devenir maman : je voulais bien des enfants mais je ne voulais pas devenir mère, ça me faisait trop peur. C’est en me laissant aimer par Dieu dans la prière que j’ai pu guérir progressivement des tocs.

Aujourd’hui, il me reste des stigmates de mon histoire. Je reste faible mais je sais, vraiment je sais sans plus de doute, que ma faiblesse ne dépassera jamais sa force et son amour. Il n’y a plus aucun malheur à craindre.

Vous pouvez retrouver le témoignage de Mathilde en vidéo et la contacter en vous connectant sur decouvrir-dieu.com

 

VOUS SOUHAITEZ DISCUTER AVEC MATHILDE ?

“Flashez-moi avec votre téléphone”

 

   

RETROUVEZ D’AUTRES TÉMOIGNAGES SUR DECOUVRIR-DIEU.COM ÉGALEMENT SUR KTO, CHAQUE DIMANCHE À 20 H 30

à lire aussi

ÉLISABETH : « J’AI CRU TROUVER DES RÉPONSES DANS L’ASTROLOGIE »

ÉLISABETH : « J’AI CRU TROUVER DES RÉPONSES DANS L’ASTROLOGIE »

En quête d’absolu, Élisabeth pratiquait l’astrologie. Jusqu’au jour où des astrologues ont analysé devant elle les thèmes astraux de mystiques chrétiens… PROPOS RECUEILLIS PAR DÉCOUVRIR…
PÈRE RENÉ-LUC : « LE JOUR OÙ MON BEAU-PÈRE S’EST SUICIDÉ DEVANT MOI »

PÈRE RENÉ-LUC : « LE JOUR OÙ MON BEAU-PÈRE S’EST SUICIDÉ DEVANT MOI »

En novembre 1979, le beau-père de René-Luc, qui faisait partie du milieu du grand banditisme, se suicide devant lui. René-Luc croise alors la route d’un…
LE MONDE POUR UN SOU

LE MONDE POUR UN SOU

Pauline Jaricot, née en 1799 et morte en 1862, sera reconnue « bienheureuse » par l’Église le 22 mai prochain à Lyon, en signe de…
AMÉLIE MERLE, DIRECTRICE DE LA MAISON DE MARTHE ET MARIE : POUR LES MAMANS ET LEURS BÉBÉS

AMÉLIE MERLE, DIRECTRICE DE LA MAISON DE MARTHE ET MARIE : POUR LES MAMANS ET LEURS BÉBÉS

Maman de trois enfants, ingénieur qualité de formation, Amélie Merle a travaillé 10 ans dans le secteur médical. Longtemps bénévole pour l’association, elle est devenue…

FAIRE UN PAS DE PLUS

avec Découvrir Dieu

Posez-nous toutes vos questions de foi. Des personnes se tiennent disponibles pour dialoguer avec vous.

Vous souhaitez échanger avec un chrétien ou confier une intention de prière.

Trouvez une église dans votre région ou votre ville.

recevez un encouragement par semaine avec souffle

Souffle est une newsletter proposée par découvrir dieu

L'1visible est édité par Prodeo SAS - 89, boulevard Auguste Blanqui - 75013 Paris - Tél. 01 58 10 75 17

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail