L’ARTISANAT MONASTIQUE : SIMPLEMENT DIVIN !

by Marie Fawzy

Depuis 70 ans, l’Artisanat monastique permet aux moines et aux moniales cloîtrés de subvenir à leurs besoins grâce à la vente des produits fabriqués artisanalement dans les monastères. Les 7 boutiques du réseau proposent un catalogue riche de 3 000 produits, provenant de 150 communautés religieuses de France et d’Europe.

TEXTE ALEXANDRE MEYER – PHOTOS EDP PHOTOGRAPHIES / MARIE DUMAIN / GABRIELLE NEUVILLE / IRÉNÉE DE POULPIQUET

L’abbaye la Joie Notre-Dame de Campénéac est une abbaye trappiste française, fondée en 1953 en Bretagne. Le travail des sœurs est centré autour de leur troupeau de vaches, dont elles vendent le lait et, depuis 1980, de l’atelier de biscuiterie et la chocolaterie. Les trappistines pétrissent, cuisent et conditionnent à la main tous leurs produits. À découvrir : les biscuits de la Joie à la farine d’épeautre et de sarrasin, d’après la recette de sainte Hildegarde, et les palets au chocolat gianduja et feuilletine…

Les chanoinesses de la Mère de Dieu mènent la vie canoniale selon la Règle de saint Augustin (voir page 20). Elles sont installées à Azille (Aude) depuis 2008.Elles proposent plusieurs sortes de miels qu’elles ont sélectionnés et conditionnés : le miel de châtaignier, le miel de fleurs de France « Premium », le miel des Pyrénées, le miel de montagne et le miel de bruyère.

La cire du père Fulgence est une cire miracle, secret des antiquaires. Elle est à base de gomme-laque, une résine naturelle importée d’Orient. Elle s’applique au pinceau et permet une finition impeccable. Fabriquée par les bénédictins de l’abbaye de Maylis dans les Landes (49), elle met en valeur les veinages du bois, le protège, et s’utilise aussi sur le cuir ou le fer forgé.

La rillette du père Marc est produite dans la Manche, en Normandie, dans l’atelier de charcuterie de l’abbaye cistercienne Notre-Dame-de-Grâce de Bricquebec..

Les moines de l’abbaye cistercienne de Timadeuc (Bretagne) produisent du fromage artisanalement depuis 1841 avec le lait de leur troupeau. La recette du « Timanoix », affiné à la liqueur de noix, leur a été confiée par les sœurs cisterciennes de l’abbaye Notre-Dame-d’Espérance d’Échourgnac, en Dordogne.

UNE ŒUVRE D’ÉGLISE

Le réseau Artisanat monastique est placé sous l’égide de l’association à but non lucratif Aide au travail des cloîtres, créée en 1951. Administrée par des religieux, moines et moniales, l’association est une œuvre d’Église à part entière. Elle finance à la demande les projets de développement des communautés religieuses : mise aux normes des ateliers de production, achat de matériel, formation…

UN GAGE DE QUALITÉ

Qui n’a jamais flâné, l’œil gourmand, dans les rayons de la boutique d’un monastère à la fin d’une retraite spirituelle ? Après l’effort, le réconfort ! Les moines ou moniales vous parleront tous de ces habitués, capables de traverser le département ou la région entière pour refaire leur stock de bière trappiste, de fromage ou de confiture. « On peut parfois trouver des produits sensiblement identiques et moins chers dans la grande distribution, comme les crèmes hydratantes ou certains gâteaux, nous confie une jeune maman, cliente de l’Artisanat monastique depuis des années. Mais le label Monastic* est un gage de très bonne qualité : les objets sont durables et les produits comestibles, toujours délicieux. C’est un achat utile et un bon moyen de soutenir nos communautés ou d’offrir des cadeaux pleins de sens, de mettre Dieu dans les toutes petites choses de la vie. C’est comme si la paix des religieux s’invitait à la maison. »

UNE SOURCE DE REVENUS ESSENTIELLE

Épicerie fine, produits de beauté, maroquinerie, art religieux ou décoration, chaque abbaye a sa spécialité et certaines proposent même leurs services : la broderie, la reliure, l’édition, la comptabilité, la confection… L’ensemble des produits est élaboré avec soin et un infini respect du consommateur et de la matière première. Source non négligeable de revenus, les produits vendus par l’Artisanat monastique contribuent à la vie et au développement des communautés religieuses. La vente des produits des communautés les plus connues permet de subventionner les plus petites, dont les produits sont parfois moins rentables. Pour commander en ligne, ou découvrir la boutique la plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site internet du réseau !

___________________________________________________________________________________________

* Marque déposée depuis bientôt vingt ans, elle certifie que l’essentiel de la confection du produit a été opéré dans un monastère.

POUR EN SAVOIR +

www.artisanatmonastique.com

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI