La richesse d’une sexualité harmonieuse

by administrator

Couple. Un des piliers du bonheur de la vie à deux est l’harmonie sexuelle. Elle est une des clés de la complicité du couple, indispensable pour que l’amour ne s’éteigne pas. Mais elle demande une longue et patiente construction. Et une grande attention à l’autre.

Depuis trente ans, Olivier Florant, ancien HEC, a choisi avec son épouse de se consacrer aux couples en difficulté. Diplômés en sexologie, conseillers conjugaux et familiaux, ils ont fondé le cabinet Saint-Paul à Paris et prochainement à Lille. Il est l‘auteur de Ne gâchez pas votre plaisir, il est sacré, aux Presses de la Renaissance, devenu un classique du genre, et prépare, pour les mois à venir, Dix conseils pratiques pour réussir son couple.

« Construire une sexualité respectueuse de soi et de l’autre, pour « durer dans l’amour » ».

7 clefs pour : Trouver l’harmonie sexuelle

1 Le désir. Pour être désirant(e) il faut se sentir soi-même désirable et désiré, mais pour l’être, il faut être (ou paraître) désirant. Un homme a besoin de se sentir désiré plus encore que d’avoir un rapport génital !

2 La délicatesse. La sexualité mature a besoin de véritable attention et de délicatesse. Si la passion amoureuse rend aveugle aux manques de délicatesse, ces derniers endormiront rapidement le désir. Connaître les goûts et peurs de son conjoint dans ce domaine demande dix ans, le temps pour un couple de trouver sa maturité et limiter les frustrations.

3 Se demander pardon. Les baisses et pannes de désir sont fréquentes mais non sans remède. La première vérification qui s’impose c’est celle de griefs entre les conjoints. C’est la cause principale du non-désir. La solution consiste à cultiver un regard bienveillant sur l’autre mais aussi à se demander réciproquement pardon. Un pardon explicite fort, accompagné des mesures concrètes pour éviter la récidive.

4 Prendre en compte les différences homme-femme. Les rapports au plaisir et au désir sont sensiblement différents entre homme et femme. Contrairement à la pensée commune, c’est la femme qui, par un signe suffisamment clair, déclenche le désir d’un homme. Le problème c’est qu’il ne s’agit pas nécessairement de la sienne : ce peut être une inconnue dans la rue. Certaines femmes, ne trouvant aucun plaisir à la sexualité, s’abstiennent de manifester à leur conjoint un désir quelconque. Cela aboutit à une grande frustration de l’homme qui, à force de demander, finira par n’obtenir qu’un ersatz insatisfaisant, source d’irritation, larvée ou non. C’est l’un des chemins de l’adultère.

5 Le plaisir. Le plaisir sexuel d’un homme n’est pas dans son orgasme (simple revenu minimal d’insertion prévu par l’espèce) : c’est de ressentir le plaisir de sa femme dans ses bras. Or celle-ci peut très bien se sentir pleinement satisfaite sans orgasme. Ce n’est pas l’homme qui donne un orgasme à sa femme : c’est elle qui offre le sien à son mari. Elle ne doit pas tout attendre de son mari et ne doit pas hésiter à prendre des initiatives en amour. Un homme n’a pas le pouvoir de deviner systématiquement les attentes de sa femme, comme celle-ci le souhaite souvent secrètement.

6 Le temps. Tout d’abord en quantité. L’union des corps et des âmes ne se fait pas à la va-vite, au risque pour l’épouse de ne pas en profiter pleinement et de ne pas trouver le plaisir qui plait tant à son mari. Il faut aussi que ce temps soit de qualité. On ne s’embarque pas dans une union sexuelle quand on a sommeil ou trop mangé ! La volupté demande du calme extérieur pour mieux goûter l’excitation intérieure.

7 La fidélité. C’est l’essentiel ! La joie sexuelle la plus complète est dans le don de soi irrévocable, sans mesure : ce qu’on appelle la fidélité (c’est la confidence que m’a faite un jour une ex-star du porno, hors antenne…).

Parole de sagesse :

Pour les chrétiens, la sexualité est une bonne chose, voulue par Dieu. Pour parler de l’amour de Dieu, la Bible elle-même utilise la métaphore de la sexualité, en particulier dans le célèbre Cantique des cantiques.
« J’ai ôté ma tunique, comment la remettrais-je ?
J’ai lavé mes pieds, comment les salirais-je ?
Mon bien-aimé a passé la main par la fente,
Et pour lui mes entrailles ont frémi. (5, 3-5)
Que tu es belle, que tu es charmante, ô amour, ô délices !
Dans ton élan tu ressembles au palmier, tes seins en sont les grappes.
J’ai dit : Je monterai au palmier, j’en saisirai les régimes.
Tes seins, qu’ils soient des grappes de raisin,
le parfum de ton souffle, celui des pommes ;
tes discours, un vin exquis ! (7, 7-10)
Je suis à mon bien-aimé et vers moi se porte son désir. » (7, 11)

Lexique

Le plaisir: Il ne faut pas confondre plaisir avec bonheur ou sérénité. C’est un état mental par lequel notre corps est placé sous l’influence d’un neurotransmetteur : la dopamine. Dans la relation sexuelle, si on veut bénéficier du plaisir, il ne doit pas être le but recherché. État d’achèvement d’un acte réussi, il est comme la récompense de l’acte. Rechercher et atteindre l’orgasme pour lui-même ne suffit pas à donner du plaisir. On le voit bien dans le cas de la masturbation par exemple. La jouissance sexuelle épuisant le désir, la personne obtient certes une satisfaction mais de très courte durée.

Témoignage : Dans les bras d’un autre…

Un problème d’entente ou de communication au sein du couple peut altérer sa vie sexuelle. C’est ce qui est arrivé à Stéphane et Carla. Stéphane a décidé de changer d’orientation professionnelle.
Il a pris cette décision sans concertation avec sa femme. Carla, nécessairement concernée par cette décision, lui en a voulu. Pour elle, quelque chose s’est brisé dans leur complicité conjugale. La fidélité est une valeur majeure pour Carla. Pourtant, quelques mois plus tard, elle est tombée amoureuse d’un autre homme. Lors de ses relations conjugales, elle s’est même mise à rêver qu’elle était dans les bras de l’autre… Troublée, elle avoue ses sentiments à son mari, mais sans lui parler de ses adultères en pensée. Elle découvre qu’elle plaît et qu’elle a envie de plaire. Dans le même temps, elle perd une partie de l’admiration qu’elle avait pour son mari.

De la trahison au pardon
Au cours du travail qu’ils entreprennent avec l’aide d’un thérapeute (deux entretiens), Carla a pu vraiment aborder la question avec Stéphane et, par cet aveu, faire prendre conscience à son mari de la trahison qu’elle avait ressentie lors de sa prise de décision en solitaire. Chacun a pu demander pardon et pardonner à son conjoint ses manques de confiance – sans se préoccuper du degré de culpabilité de chacun. Carla a retrouvé sa sérénité et son mari travaille à associer son épouse aux décisions qui les engagent l’un et l’autre.

Pour aller plus loin : 
Ne gâchez pas votre plaisir, il est sacré Olivier Florant,, Presses de la Renaissance, 2006.

Amour et sexualité – contribuer dans le quotidien à l’harmonie sexuelle du couple, Gary Chapman, Éditions Farel, 2009.

La relation conjugale, liturgie de l’amour, Olivier Belleil, Éditions des Béatitudes, 2009.

Bonne nouvelle pour la sexualité, DVD du père Denis Sonet, Studio Jouslin, 2008.

Pour trouver un conseiller conjugal et familial : www.cler.net

Vous aimerez aussi

Leave a Comment

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI