LA FOI, C’EST PAS SORCIER ! COMMENT PARLER À DIEU ?

by Alexandre Meyer

« Seigneur, apprends-nous à prier. » Même les disciples ont eu besoin d’aide alors qu’ils avaient pourtant le meilleur exemple, Jésus, sous les yeux ! Un grand saint disait : « Dès que tu diras : “Seigneur, je ne sais pas prier !” sois assuré que tu es déjà en train de le faire. »

PAR L’ABBÉ FRANÇOIS DEDIEU ET ALEXANDRE MEYER

1. QUE DIT LA BIBLE ?

Dieu nous a parlé en premier : « Quitte ton pays et va vers le pays que je te montrerai, dit-il à Abraham. Je ferai de toi une grande nation » (Genèse 12, 1-4). Bien des siècles plus tard, Dieu appelle Moïse du milieu d’un buisson « qui brûlait sans se consumer » : « Moïse ! Moïse ! – Me voici ! » (Exode 3, 2-4). Chacun des prophètes de l’Ancien Testament se fait l’interprète du Seigneur lorsqu’il s’adresse aux rois, au peuple, annonce les heurs et malheurs du peuple d’Israël ou la venue du messie. La Bible, « Parole de Dieu », nous invite d’abord à écouter ce que le Seigneur veut nous dire, à sa façon.
Lorsque le prophète Élie se réfugia sur le mont Horeb, « il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ; un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère » (1 Rois 19, 8-12). Le Seigneur était dans la brise légère…

2. COMMENT FAISAIT JÉSUS ?

Au disciple qui lui demande la bonne méthode, Jésus répond : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés… » (Luc 11, 2-4). Il leur enseigne le Notre Père, tout simplement !
Jésus, pour prier, se lève « bien avant l’aube » et se rend « dans un endroit désert » (Marc 1, 35). Il ne cesse d’encourager ses disciples : « Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible » (Matthieu 26, 41). « Priez en tout temps » (Luc 21, 36).

Après la résurrection de son ami Lazare, Jésus lève les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours » (Jean 11, 41-42). Une adresse qui sonne comme une exaltation !Encart L’1v Jésus nous demande d’accomplir toute chose – y compris la prière – avec un cœur d’enfant, car « ce que le Père a caché aux sages et aux savants, il l’a révélé aux tout-petits » (Matthieu 11, 25).

3. COMMENT DOIS-JE FAIRE ?

Parler à Dieu, c’est d’abord lui répondre : il nous a aimés en premier. À nous de nous laisser aimer et de lui dire ce que nous avons sur le cœur. En parlant avec notre cœur comme un ami parle à un ami, sans se compliquer la vie, en toute intimité : « Retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Matthieu 6, 6).
Prier, c’est parler avec Dieu. Mais de quoi ? De lui, de moi : joies, tristesses, succès et défaites, nobles ambitions, soucis quotidiens… Comme cet homme qui disait au saint curé d’Ars : « Je l’avise et il m’avise. »
La Bible nous donne des mots : les psaumes, le Notre Père, le cantique de Marie (« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! »), ceux du bon larron (« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume »)…

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI