IL FALLAIT SE DÉTACHER DE SON CORPS POUR ÉLEVER SON ESPRIT

5 février 2024

pendulum-1934311_1920-300

De luciférien à prêtre. Le père Jean-Christophe Thibaut, exorciste du diocèse de Moselle raconte sa conversion. Pendule, médiumnité, magie noire… il cherchait partout la Lumière, jusqu’à espérer rencontrer Lucifer. Témoignage choc d’un prêtre qui alerte.

PAR ANNE-CLAIRE DÉSAUTARD-FILLIOL

Je suis originaire du Nord. Ma mère était enseignante en arts-plastiques et maoïste, mon père prof d’anglais et marxisteléniniste. Très tôt, je me pose des questions sur le sens de la vie. Plus tard, j’ai trouvé un livre avec un pendule dans la bibliothèque. Ça me rappelait Tintin et le professeur Tournesol ! Dans ce livre, il était écrit qu’on pouvait retrouver des choses grâce au pendule. Je teste l’expérience avec mon petit frère et je les retrouve quasiment toutes. En classe de 4e, tout a basculé. Nous étions au début des années 1970, c’était la mode de la réincarnation. J’avais lu un livre sur la régression temporelle, pour revivre ses vies antérieures. Avec un ami, on essayait de reproduire les mêmes expériences, croyant faire de l’hypnose. On se mettait en état modifié de conscience et il arriva ce qui devait arriver : un esprit est intervenu. A ce moment-là, mon ami, en état de transe, se met à parler avec une voix d’adulte, assez grave. Au début, je pense qu’il se moque de moi. Je le réveille et je lui raconte. Comme on enregistrait, il réécoute sa voix métallique qui dit ‘’je suis un guide et j’ai un message à vous transmettre’’. Mon ami panique. Je me rends compte que ce n’est pas du chiqué ! Moi j’en rêvais, je pressentais qu’il y avait un monde invisible et je tenais la preuve.

Cette voix revenait chaque fois que l’on réitérait l’expérience. On faisait des tests : un dessin de chameau avec deux oreilles pointues. La voix dit : ‘’il est amusant ton chameau avec tes oreilles pointues’’ Une phrase dans une enveloppe cachetée et la voix disait la phrase. Un esprit, puis un second, nous ont appris à entrer en contact avec eux de manière plus rapide avec des techniques de méditation, de respiration, très proche du yoga. Une sorte d’état de transe favorable à se faire influencer. Nous étions dépendants, sous emprise et pratiquions quasiment tous les jours jusqu’à nos études supérieures. On recevait un enseignement secret sur les religions asiatiques mêlé à un discours cosmologique ésotérique. C’était un mélange de choses vraies et fausses qui nous maintenait dans un état de confusion. Le nec plus ultra fut d’obtenir des dons, des capacités parapsychiques (déplacer des objets, lire dans les pensées). On avait des exercices, mais ça ne marchait pas toujours. Les esprits nous accusaient. Il fallait, pour élever son âme, se détacher de son corps. Ils donnaient des punitions. Je me souviens avoir marché avec des punaises dans mes chaussures, avoir les pieds en sang pendant une journée pour mépriser la douleur et laisser l’esprit s’élever comme les yogi. On était torturés ! S’en est suivie l’initiation à la magie puis à la magie noire.

Préparer l’ère du Verseau

On a même profané une église à la demande des esprits pour préparer l’ère du Verseau. Il fallait, selon eux, passer par le chaos pour parvenir à un nouvel ordre. On était persuadé qu’on faisait quelque chose de bien et d’utile. Un comble !

Etudiant, on m’avait promis de parler avec Lucifer. Dans l’ésotérisme, Lucifer n’est pas Satan, il est considéré comme un être de lumière élevé, un être de connaissances. J’ai alors passé des mois très glauques sans jamais le rencontrer… C’est là que Dieu est venu me rejoindre ! Il passe par des chemins incroyables. Le mauvais esprit m’avait demandé de rentrer dans un groupe politique qui prônait des révolutions permanentes… Un jour mon camarade de ligue me dit, ‘’si tu veux faire une bonne action, va casser du catho’’. A Cambray, je connaissais un chrétien qui était chef scout. Je suis allé chez les scout avec l’objectif de leur faire perdre la foi et de les faire entrer dans l’ésotérisme. J’invoquais Lucifer et je faisais de la magie noire. Quelques mois plus tard, lors d’une veillée autour du feu de bois, j’étais à l’écart, j’écoutais les prières et je me suis dit ‘’c’est beau’’.

Des démons brisaient ma vie

Une petite ouverture du cœur suffit. J’ai vécu une effusion de l’Esprit-Saint, je suis tombé à genou. J’ai fait l’expérience d’un Dieu d’amour, rien à voir avec les transes vécues auparavant. L’intelligence se remet en place. Je prends conscience que c’étaient des démons qui brisaient ma vie… Deux heures plus tard, je croyais en Jésus. Alors, je dis au chef scout ‘’je suis croyant’’. Il se demandait si c’était une blague. Il m’emmène à la messe, ce n’était pas une réussite. Moi qui avais l’habitude, dans la magie noire, de boire du vrai sang, je n’ai pas tout de suite compris la consécration du pain et du vin ! Il m’a fallu du temps pour saisir que le simple est beau et que l’amour est simple. J’ai ensuite suivi des études de théologie en Moselle. J’avais vécu une expérience spirituelle, presque affective de Dieu et je découvrais la beauté de la théologie, de la cohérence du message chrétien, de la profondeur. Un émerveillement intellectuel qui me faisait passer l’ésotérisme pour fade.

Quand la vocation est née, je suis allé rencontrer un évêque, ravi de voir un futur séminariste. Au fur et à mesure que je racontais mon parcours, je le voyais s’enfoncer dans son fauteuil ! Mais il ne s’est pas découragé. Il me voyait déjà aider les gens qui traversaient la même situation que moi si je devenais prêtre. Je suis prêtre depuis 32 ans et ça perdure encore aujourd’hui !

 

 

 

 

 

FAIRE UN PAS DE PLUS

avec Découvrir Dieu

Posez-nous toutes vos questions de foi. Des personnes se tiennent disponibles pour dialoguer avec vous.

Vous souhaitez échanger avec un chrétien ou confier une intention de prière.

Trouvez une église dans votre région ou votre ville.

recevez un encouragement par semaine avec souffle

Souffle est une newsletter proposée par découvrir dieu

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail