Divine Bernadette

by Alexandre Meyer

Le 11 février 1858, Bernadette Soubirous, tout juste âgée de 14 ans, se rend avec sa soeur Toinette et leur amie Jeanne à la grotte de Massabielle, au bord du gave du Pau, pour ramasser du bois mort. En traversant la rivière, elle entendit comme une brise légère, leva la tête, et vit une très belle dame, vêtue de blanc, qui lui sourit. La Sainte Vierge Marie lui apparaîtra à dix-huit reprises. Le spectacle musical Bernadette de Lourdes raconte cette histoire singulière.

TEXTE ALDRIC MEESCHAERT – PHOTOS ALEXANDRE MEYER

À l’espace Robert Hossein de la cité mariale de Lourdes (Hautes-Pyrénées), le vendredi 7 juin dernier, toute la troupe du spectacle musical Bernadette se met en place pour le tournage des bandes-annonces. Vingt-cinq professionnels se partagent le plateau, dont Eyma (dans le rôle titre), David Bàn (jouant son père), ou Christophe Héraut (l’ombrageux abbé Peyramale, curé de Lourdes). Des volontaires lourdais jouent les figurants ou campent certains seconds rôles.

UN PARI INÉDIT

Les coproducteurs Roberto Ciurleo et Él.éonore de Galard ont enchaîné les succès ces dernières années : 800 000 spectateurs pour Robin des Bois, les plus belles scènes parisiennes et des tournées bien remplies pour Le Roi Soleil, Les 3 Mousquetaires ou Saturday Night Fever. Pourtant, un tout autre défi les anime depuis un pèlerinage improvisé à Lourdes, il y a presque une décennie : raconter l’histoire des apparitions de « l’Immaculée Conception ». la petite Bernadette, dans la grotte de Massabielle. Pari tenu, avec un casting digne des théâtres de Broadway et dix millions d’euros de budget. Le chanteur Grégoire a signé la composition et les auteurs Lionel Florence et Patrice Guirao ont travaillé main dans la main sur l’écriture des textes (Florent Pagny, Johnny Hallyday ou Calogero leur doivent aussi quelques titres et non des moindres…). Bernadette de Lourdes est un projet à résidence, avec une dimension internationale évidente, dans un sanctuaire qui accueille plus de six millions de pèlerins venus du monde entier chaque année ! Le show n’est pour le moment présenté qu’à Lourdes, mais Roberto Ciurleo voit déjà beaucoup plus loin : « Nous sommes quasiment certains de partir en Italie, au Liban et au Canada. »

UN MESSAGE UNIVERSEL

« Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l’autre » dit la Sainte Vierge à la petite voyante. Le spectacle Bernadette de Lourdes promet, lui, de combler ses spectateurs dès ici-bas !

Serge Denoncourt, le metteur en scène est enthousiaste : « J’ai eu un coup de foudre pour cette petite fille tenace, têtue. La force de ce personnage m’a beaucoup touché. Sa simplicité et son honnêteté ont influencé toute la mise en scène, les costumes et la musique. J’ai monté un spectacle tel que j’aurais eu envie de le voir. En tant que “premier public”, je devais me faire rire et me faire pleurer. »

Basé sur des documents authentiques et des procès verbaux d’époque, Bernadette de Lourdes est une invitation à méditer sur un lumineux message d’amour, adressé aux croyants comme aux non-croyants. Pour Éléonore de Galard, « c’est un sujet éminemment spirituel mais tous peuvent être intéressés car historiquement, Bernadette est un personnage passionnant. La musique est universelle, comme ce spectacle. On y parle d’amour et de rien d’autre. Que l’on croit ou pas, on sera ému de découvrir une jeune fille ordinaire au destin extraordinaire. »

Révélée par The Voice Kids en 2015, Eyma, 17 ans, fait merveille dans le rôle de la petite voyante. Elle s’était confiée à L’1visible pendant les répétitions : « Parfois quand ça ne va pas fort, je pense à Bernadette. C’est un peu mon petit ange gardien. Je porte toujours sur moi une fiole d’eau de Lourdes et quand autour de moi quelqu’un est dans la peine je n’hésite pas à la partager. »

Le spectacle présenté à partir du 1er juillet dans la cité lourdaise, sera surtitré en trois langues : anglais, espagnol et italien, pour toucher le public le plus large. L’espace Robert Hossein a été spécialement aménagé pour accueillir les personnes malades ou en situation de handicap.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI