BENOÎT DE BLANPRÉ : DIRECTEUR DE L’AED-FRANCE

by Alexandre Meyer

PAR ALEXANDRE MEYER

Après vingt ans passés au service de l’Église, Benoît de Blanpré a pris la tête de l’AED-France fin 2019.

Quel est l’ADN de l’AED ? La mission de l’AED, c’est d’être au chevet de l’Église souffrante partout dans le monde, là où les chrétiens sont opprimés et persécutés en raison de leur foi. Notre soutien est tout à la fois spirituel et matériel. Nous avons aussi un devoir d’information : faire connaître leur situation. Nous sommes tous membres du corps du Christ. Comme le disait saint Paul : « Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance. »

Quels sont vos liens avec le Vatican ? Nous sommes une œuvre pontificale, au service et à l’écoute de l’Église. Une œuvre pastorale qui sou- tient l’Église sur le terrain : construction et rénovation de bâtiments, formation de religieux et de séminaristes, achat d’équipement et de matériel (motos, voitures, outils audiovisuels et même des ânes !)…

Concrètement, comment peut-on vous aider ? Nous lançons des appels aux dons pour financer, chacun à sa mesure, nos projets partout dans le monde : au Sahel actuellement, au Moyen-Orient, en Amérique latine, en Asie… Nous faisons le lien entre les chrétiens de France et leurs frères qui sont éloignés.

Vous donnez chaque année rendez-vous à tous vos donateurs ? Oui, depuis 12 ans, pour la Nuit des Témoins, un évènement majeur dans la vie de l’Église de France, afin de prier pour tous les martyrs de l’année écoulée, mais aussi pour leurs bourreaux. C’est une dimension fonda- mentale de l’Église. Ce n’est pas facile à com- prendre, mais c’est le Christ qui nous le demande : « Priez pour ceux qui vous persé- cutent. » Nous témoignons de cette fidélité à la parole du Christ, des souffrances de nos frères et de l’espérance qui est la nôtre.

C’est le message de ces martyrs ? Le monde peut parfois paraître à feu et à sang, mais nous sommes intimmement persuadés que le Bon Dieu est là, il agit. Les témoins qui viennent à nous sont ani- més d’une grande paix, empreints d’une grave allégresse. En dépit des atrocités, ils nous disent : « N’ayons pas peur, le Seigneur est là, au cœur de la souffrance. » La Nuit des Témoins, c’est cela : témoigner de notre espérance.

page14image48321904

EN CHIFFRES

8 000 demandes d’aide arrivent chaque année du monde entier. 124 millions € de budget.
Des donateurs issus de 23 pays.

LE RDV

22-27 mars 2020 : 12e édition de La Nuit des Témoins.

PLUS D’INFOS

Accueil

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI