Le journal qui vous veut du bien!

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Jean-Marie : « J’ai pardonné aux assassins de mon père »

23 janvier 2017

Jean-Marie

Rwandais, Jean-Marie pensait qu’il lui serait impossible de pardonner l’impardonnable. Mais il a découvert un Dieu proche et aimant, qui l’a aidé sur ce chemin difficile.

Quand j’avais 17 ans, il y a eu un drame dans ma famille. Mon père a été assassiné par des proches. C’était très très difficile à accepter pour moi d’autant plus que mon père était tout pour nous ! J’avais lu et entendu qu’il fallait pardonner à ses ennemis. Mais dans cette situation précise, c’était pour moi inenvisageable ! Si Dieu existe, il ne peut pas me demander cela. Ce n’est pas juste ! S’il m’aime, le mieux qu’il peut faire pour moi, c’est de me venger.

Conseil de famille

Nous avons tenu une sorte de conseil de famille pour savoir ce que nous devions faire, parce que nous étions huit enfants et que c’est le salaire de mon père qui nous faisait vivre. Nous avons étudié la possibilité de retourner au village, mais ce n’était pas pensable : mon père avait été assassiné par des proches parce qu’il était l’héritier. Or, nous étions ses héritiers, donc nous risquions de perdre la vie à notre tour ! Nous ne pouvions pas non plus a priori rester en ville, car la vie aurait été trop chère pour nous. C’est alors que j’ai entendu comme une voix qui parlait à mon cœur et qui disait : « Je suis ton Dieu. Vous restez en ville. Je vais m’occuper de vous. » Cela a été comme un choc positif pour moi. Je me suis levé, j’ai pris la parole et j’ai dit : « Nous allons retourner en ville, Dieu va s’occuper de nous. » Tous les autres se sont moqués de moi, ils m’ont traité de fou : « Tu as déjà vu de l’argent tomber du ciel ? »

Et finalement, c’est ce que nous avons fait. Pour commencer, pendant deux mois, j’ai eu un travail qui m’a permis de ramener de l’argent à la maison tout en finançant mes études. Bien sûr, je travaillais fort à l’école et au travail et je savais que je devais saisir chaque chance qui se présentait à moi. Mais je peux témoigner que Dieu a agi dans mes propres forces chaque jour. Ce Dieu dont j’avais entendu parler, et que je croyais lointain, je le découvrais tout proche de moi. Non seulement il me connaissait mais il s’intéressait à tout ce que je vivais, et non seulement il s’y intéressait mais il m’apportait une solution.

Le bonheur est revenu dans mon cœur

Alors, tout a changé dans mon cœur. La joie et l’envie de vivre, le bonheur que j’avais perdus me sont revenus et une grande paix m’a habité à partir de ce moment-là. Et grâce à cela, j’ai pu pardonner aux assassins de mon père. Tout le poids qui pesait sur moi est alors tombé à terre. Je ne dirai pas que je les aimés tout de suite mais je leur ai vraiment pardonné.

Dieu est proche de ceux qui souffrent

Aussi, aujourd’hui, je peux témoigner que Dieu n’est jamais loin. Au contraire, il est tout proche de ceux qui souffrent. Dieu qui nous aime chacun infiniment, reste avec nous dans notre souffrance et il n’a aucun plaisir à nous voir souffrir. Et même, il vient souffrir avec nous ! Il veut juste que nous le laissions habiter notre cœur.

à lire aussi

ALIX : « DIEU NE VOULAIT PAS QUE JE VIVE ÇA »

ALIX : « DIEU NE VOULAIT PAS QUE JE VIVE ÇA »

Très angoissée, Alix étouffe tant physiquement que psychologiquement. Elle décide de s’en prendre à Dieu mais découvre avec surprise son incroyable délicatesse. PROPOS RECUEILLIS PAR…
VÉRONIQUE : « DIEU M’A DONNÉ UNE LAMPE FRONTALE »

VÉRONIQUE : « DIEU M’A DONNÉ UNE LAMPE FRONTALE »

Faire la fête, s’éclater, multiplier les petits amis… C’est le programme que Véronique a suivi pendant toute la durée de ses études aux États-Unis jusqu’à…
THÉO : « POUR MOI, DIEU ÉTAIT UNE ÉNERGIE »

THÉO : « POUR MOI, DIEU ÉTAIT UNE ÉNERGIE »

En quête de sens et de bonheur, Théo part découvrir la spiritualité bouddhiste en Chine. Là-bas, il rencontre un chrétien qui lui parle de la…
MATHILDE : « JE SUIS PARTIE AVEC UN TOUT PETIT SAC À DOS »

MATHILDE : « JE SUIS PARTIE AVEC UN TOUT PETIT SAC À DOS »

Au chômage, Mathilde se retrouve en difficulté et ne sait plus quoi faire. En franchissant la porte d’une église, une rencontre l’incite à partir sur…

FAIRE UN PAS DE PLUS

avec Découvrir Dieu

Posez-nous toutes vos questions de foi. Des personnes se tiennent disponibles pour dialoguer avec vous.

Vous souhaitez échanger avec un chrétien ou confier une intention de prière.

Trouvez une église dans votre région ou votre ville.

recevez un encouragement par semaine avec souffle

Souffle est une newsletter proposée par découvrir dieu

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI