PAULINE : « J’ÉTAIS PRÊTE À SUIVRE LE BIEN »

by Alexandre Meyer

La vie chaotique de Pauline engendrait chez elle un profond malaise jusqu’à ce qu’elle découvre Jésus à travers un film. Sa vie prend alors tout son sens. Finies la drogue et les « bêtises » poussées à l’extrême.

PROPOS RECUEILLIS PAR KTO POUR DÉCOUVRIR DIEU

Quand j’étais jeune fille, adolescente, j’étais le portrait de mon époque. Le monde m’avait appris que nous étions tous le fruit du hasard. Que, finalement, rien n’avait vraiment de sens : « On n’a qu’une vie, profites-en ! » J’ai donc pris cela comme une espèce d’enseignement, en me disant : « Ok, puisque c’est ainsi, je vais faire ce que je veux, je vais faire des bêtises, je m’en fous, je vais tester jusqu’au bout ». Naturellement, j’ai fini chez les flics. Je disais « non » à tout le monde, je faisais n’importe quoi. Je suis allée tellement loin que je me suis retrouvée dans des états de vide profond. De ce malaise est né en moi une recherche. J’avais tellement creusé dans le vide, mon mal était si profond que je me suis dit : « Il doit y avoir autre chose ». Dieu, Jésus, je ne savais pas qui c’était, je n’y connaissais rien, mais en tout cas, j’étais poussée à en savoir un peu plus.

« J’AIME JÉSUS ! »

J’ai cheminé pas mal en cherchant par moi-même, puis en rencontrant mon mari, qui m’a parlé de philosophie, qui m’a appris que l’on pouvait penser, que l’on pouvait parler de soi, parler de choses qui nous intéressent, ce qu’auparavant je n’avais jamais fait : je ne faisais que du « n’importe quoi ». Je ne savais même pas que l’on pouvait penser.

« En rendant Jésus heureux, on devient heureux »

Je suis tombée un jour sur un film, Ben-Hur, parce que nous sommes tous les deux fans de cinéma, surtout des péplums. Dans ce film, à un moment donné, Jésus arrive de dos et abreuve des esclaves en plein désert. C’est une image que j’ai trouvée belle. Nous, les filles, on tombe parfois amoureuses des personnages dans les films et là je suis tombée un peu amoureuse de ce personnage mystérieux, qui ne dit pas un mot de tout le film. J’ai demandé à Yann, mon mari : « C’est qui lui ? » et il m’a dit : « C’est Jésus ». « C’est qui Jésus ? » Il m’a répondu : « Le mieux ce serait de regarder un film sur Jésus, comme ça tu pourras voir toi-même qui c’est. » J’ai répondu : « Bon, regardons ». Nous avons regardé le film Jésus de Nazareth de Zeffirelli et tout à coup, en regardant ce film, c’est comme si ce gros trou béant, dans lequel ma vie était tombée, s’était rempli en un instant. À la fin du film, j’ai dit « J’aime Jésus ! » Là, j’ai découvert quelque chose qui donne du sens à toute ma vie. Celui que j’ai toujours cherché, voilà, c’est Jésus. J’étais prête à suivre le bien, celui qui avait l’autorité, celui qui pouvait me dire : « Non, ne fait pas ça, parce que ça me fait du mal. » « Ah, c’est pour ça qu’il ne faut pas faire le mal, c’est parce que ça fait du mal à Dieu ! » Et moi, je suis tombée amoureuse de lui. Quand on aime quelqu’un, on n’a pas envie de lui faire du mal, on a envie de lui faire plaisir. On entre en relation avec Jésus et on a envie qu’il soit heureux, et il a envie que l’on soit heureux. Et en le rendant heureux, on devient heureux.

« C’ÉTAIT LE RÊVE DE MA VIE »

C’était le rêve de ma vie de rencontrer un jour le Bien, celui qui m’aimerait, celui qui me dirait pourquoi il ne faut pas faire ceci ou cela, celui qui me dirait d’où je viens, celui qui m’expliquerait que j’ai une âme, que cette âme compte, que je ne suis pas qu’un corps à remplir de drogues, de nourriture, et de divertissements. Non, j’ai une âme qui attend plus que cela. C’était le rêve de ma vie de trouver le sens de l’existence et je l’ai trouvé quand j’ai trouvé Jésus !

Vous pouvez retrouver le témoignage de Pauline en vidéo et la contacter en vous connectant sur decouvrir-dieu.com

RETROUVEZ D’AUTRES TÉMOIGNAGES SUR KTO, CHAQUE DIMANCHE À 20 H 30

 

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI