Les cinq langages de l’amour

by administrator

Couple. Bonne nouvelle. Passée l’émotion ardente des débuts, il y a des amours heureuses qui durent toute la vie ! Le secret d’un couple longue durée ? Apprendre à parler le langage d’amour de son conjoint. Petit cours de langue.

 

6 clés pour : Parler son langage d’amour

Connaître notre langage d’amour et parler celui de notre conjoint ne nous est souvent pas du tout naturel. Pourtant, si nous voulons remplir son réservoir émotionnel et être heureux à deux pour la vie, mieux vaut s’y mettre ! Petits conseils.

Découvrir mon langage d’amour. Pour cela, je peux réfléchir à ce qui me blesse le plus dans ce que mon conjoint fait ou omet de faire : l’inverse de cette attitude est probablement ce dont j’ai besoin pour me sentir aimé. Je peux aussi me souvenir de ce que je lui réclame le plus souvent. Enfin, je peux identifier de quelle manière, spontanément, je lui exprime mon amour : je fais sans doute pour lui ce que j’aimerais qu’il fasse pour moi !

Découvrir le langage d’amour de mon conjoint. Un bon moyen est de considérer les reproches de mon conjoint sous un angle positif : ils expriment le plus souvent ses besoins émotionnels et sont donc l’indice du langage d’amour auquel il est sensible. Ces reproches peuvent ainsi être l’occasion d’en parler avec lui pour lui demander plus précisément ce dont il a besoin.

Par exemple, si ma femme me reproche de la prendre pour sa bonne, c’est sans doute que le langage des services rendus est le plus important pour elle et qu’elle souhaiterait que je l’aide davantage ; si mon mari me reproche de trop travailler, c’est peut-être qu’il désire plus de moments de qualité.

Faire des listes. À partir du moment où j’ai discerné le langage d’amour de mon conjoint, je fais une liste de tout ce que je pourrais faire pour parler cette langue et répondre ainsi à son besoin affectif, en laissant libre court à mon imagination.

Exprimer ses besoins. L’autre ne peut pas deviner ce que je pense et ce qui me ferait plaisir. Je lui exprime donc mes besoins, non sous forme d’exigence mais de requêtes ou de suggestions, qui lui donneront davantage envie de me faire plaisir.

Apprendre à exprimer ses émotions. Pour en prendre l’habitude, la meilleure solution est de prévoir au départ un temps de partage quotidien. Nous évoquons chacun trois faits vécus pendant la journée et les émotions qu’ils ont provoquées. Cet échange nous permettra d’apprendre à établir un dialogue de qualité.

Faire preuve de souplesse. Quand mon conjoint me demande d’accomplir quelque chose allant dans le sens de son langage d’amour, cela peut aller à l’encontre de mes habitudes et de mes stéréotypes familiaux. Je ne dois pas avoir peur d’en changer, pour lui donner ce dont il a besoin pour se sentir aimé. Par exemple : il est impensable pour certains hommes de participer aux tâches ménagères ou à certaines femmes de prendre l’initiative dans le domaine sexuel ; certains ne peuvent exprimer leurs émotions, leurs sentiments, d’autres ne savent pas faire des cadeaux, etc.

Gary Chapman

Conseiller conjugal, Gary Chapman anime dans le monde entier de nombreux séminaires. La série de ses livres sur les langages d’amour (destinée aux couples et aux parents d’enfants et d’adolescents) a rencontré un large succès auprès du public francophone.

Vous aimerez aussi

Leave a Comment

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI