la belle histoire : l’ARTISANAT MONASTIQUE

by Alexandre Meyer

Association à but non lucratif créée en 1951, l’Artisanat monastique permet aux moines et aux moniales cloîtrés de subvenir à leurs besoins grâce à la vente des produits fabriqués artisanalement dans les monastères.

PAR A.M.

Les sept boutiques du réseau proposent un catalogue riche de 3 000 produits, provenant de 150 communautés religieuses de France et d’Europe.

La vente des produits des communautés les plus connues permet d’ajuster les tarifs ou de subventionner les plus petites, dont les produits sont parfois moins rentables.
Sur demande, l’Artisanat monastique finance les projets de développement des monastères. Ainsi, les moniales bénédictines de l’abbaye de Dourgne, dans le Tarn, ont pu refaire les moules de leurs santons et sortir une nouvelle version de leur crèche à temps pour Noël !

De leur côté, les moniales dominicaines de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, dans le Var, ont pu ouvrir un atelier de confitures en renfort de l’atelier de couture et de santons de Provence. Avis aux gourmands : les pots de mangue-coriandre, poire-cannelle, tomate verte-citron ou melon-fleur d’oranger sont disponibles en ligne…

www.artisanatmonastique.com

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI