JACK : « CE MONDE NE ME SATISFAISAIT PAS »

by Marie Fawzy

Dans la fête et la drogue, Jack trouve une échappatoire à ce monde qu’il n’aime pas. Un jour, il tombe à genoux et demande pardon à Dieu pour ce qu’il est devenu. C’est alors qu’il fait l’expérience d’un amour immense qui lui donnera la force de se relever…

PROPOS RECUEILLIS PAR JEANNE FLEURY POUR DÉCOUVRIR DIEU

J ’ai rencontré Dieu quand j’avais 21 ans. Ça m’a complètement bouleversé. Je viens de loin, d’Australie, mais Dieu est venu me chercher encore plus loin ! J’avais plongé dans la drogue, la musique et les boîtes de nuit. Un jeune assez normal en somme à l’époque : pas méchant, pas violent, timide et pas sûr de lui. Dans la drogue, j’avais trouvé une fuite. Je m’amusais beaucoup, la musique et la drogue se mariaient particulièrement bien. Ce monde-ci ne me satisfaisait pas. Je trouvais mon échappatoire dans tout cela, car j’avais le désir de quitter ce monde. J’étais bien, je me sentais libre, joyeux et ailleurs. Évidemment, en faisant tout cela, je me faisais beaucoup de mal, ainsi qu’à mon entourage, mes amis, mes proches, ma famille…

« JE DEVAIS COUPER TOUT LIEN AVEC CE MILIEU TOXIQUE »

Le 30 août 2001, quand j’ai pris conscience de tout cela, j’ai vécu un moment qui a changé le cours de mon existence et ma vie a pris un virage. Je suis tombé à genoux, j’ai commencé à pleurer et j’ai crié vers Dieu pour lui demander de me pardonner. J’ai fait l’expérience de l’amour du Père pour moi : le Père m’aime, je suis son fils, je me suis senti envahi de son amour et ce fut le plus beau moment de ma vie. J’ai senti en moi l’impulsion nécessaire pour changer radicalement de vie.

« Dieu existe et je l’ai rencontré »

Je suis allé en ville pour voir mes amis d’alors, car je devais couper tout lien avec ce milieu toxique. Je m’étais bien éclaté avec eux mais je devais m’éloigner de ce monde-là. Puis je suis allé voir un autre groupe d’amis qui était bon et qui ne cherchait pas à me corrompre, pour leur demander pardon. Un pardon qu’il m’ont gracieusement accordé.

« DIEU M’A PARLÉ EN ANGLAIS »

Tout a changé à 180 degrés. J’ai entendu la voix de Dieu. Il m’a parlé et il m’a dit : « Jack, I want you to be a brother. » Dieu m’a parlé en anglais. J’étais dans la voiture et jamais l’idée de devenir un frère ne m’avait traversé. Cela ne faisait pas partie de mes plans ni de mes rêves ou de mes désirs et pourtant il m’a dit : « Jack, I want you to be a brother. » La Sainte Vierge a bien dit : « Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta volonté… », alors j’ai poussé un soupir et j’ai demandé : « Un prêtre ? – Non, seulement un frère. – OK. »

 C’est le moment où j’ai reçu l’appel, où Dieu m’a réveillé, où il m’a pardonné, où j’ai connu une nouvelle naissance. Dieu existe et je l’ai rencontré. Cela s’est produit il y a vingt ans, mais je pleure toujours quand j’y repense et j’ai envie de rencontrer ce Dieu. Je le cherche et le désire et je sais qu’il te cherche et te désire. 

 

 

RETROUVEZ D’AUTRES TÉMOIGNAGES SUR DECOUVRIR-DIEU.COM ÉGALEMENT SUR KTO, CHAQUE DIMANCHE À 20 H 30

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI