Frédérique Bedos : L’anti-star

by administrator

Rencontre. Paillettes et show-biz étaient son quotidien sur MTV, M6 et France 2, où elle animait les émissions musicales. Sa rencontre en profondeur avec Dieu a tout changé : besoin de rendre l’amour reçu, envie de valoriser des héros cachés. Et le projet Imagine est né.

Propos recueillis par Emmanuelle Dancourt

Un coeur immense, un sourire radieux, une énergie débordante : Frédérique Bedos a de qui tenir. Née d’un père
haïtien et d’une mère française, elle est adoptée par un couple extraordinaire qui croit au pouvoir de l’amour… et adopte en tout dix-huit enfants ! Des héros anonymes, inconnus des médias, mais à la fécondité exemplaire.

Quelles valeurs conduisent votre vie ?

L’amour et la confiance en la Providence. J’ai eu une enfance très difficile. Mon père est sorti très tôt de ma vie, ma maman biologique était très bohème et nous avions une vie précaire. Un prêtre lui a conseillé de venir se reposer dans une famille du Nord. C’est là que j’ai rencontré ma famille adoptive à 3 ans. La santé de ma mère périclitant, j’ai vécu vraiment avec eux. Ils avaient déjà adopté des enfants, presque tous des non-adoptables, de l’association Terre des hommes. Mes parents avaient accès aux dossiers car ils étaient bénévoles pour cette association suisse, qui s’occupe de l’enfance en danger dans le monde.

Vos parents sont vos premiers héros ?

Marie- Thérèse et Michel, oui ! Certains de mes frères et soeurs sont lourdement handicapés, chacun de nous est arrivé avec ses blessures, un parcours difficile. Tous ces problèmes ont été résolus par le miracle de l’amour qui nous a permis de nous poser, nous soigner, et de repartir dans la vie.

De vrais témoins de l’amour…

Rien ne fait peur à maman, qui se sait très aimée de Dieu.

Un exemple ?

Nous vivions tous très serrés dans une petite maison. Maman décide qu’elle veut en acheter une très grande et très belle, à vendre pas très loin de chez nous. Mais nous n’avons pas un sou et même s’il faut tout refaire, elle reste très chère. Maman s’occupait, en plus de nous tous, de personnes démunies. Une vieille femme très seule dont elle s’occupait beaucoup est décédée en nous léguant tout le contenu de son compte en banque… qui contenait la somme exacte du prix de la maison !

Vous avez d’autres petits miracles encore à livrer ?

Plein ! Autre exemple. Papa, très bricoleur, retape cette maison au fur et à mesure. Maman aimerait avoir une belle salle de bain, mais hésite à la demander à papa, de peur d’être trop exigeante. Elle prie, mais ne reçoit aucune réponse de Dieu. Alors elle demande, et obtient sa salle de bain quelques semaines plus tard. Au moment d’y prendre son premier bain, un SDF qu’elle connaît bien sonne. Il est dans un état épouvantable et c’est lui qui a pris le premier bain, pendant que maman lavait ses habits ! Et la réponse de Dieu est arrivée : tant que ta maison reste aussi ma maison, tu auras tout ce que tu veux.

Comment est né le projet Imagine ?

J’ai envie de donner une visibilité à des gens incroyables, des héros du quotidien qui font la révolution dans l’ombre. Car quoi de plus révolutionnaire que d’entrer en résistance contre la morosité, le défaitisme et l’apitoiement en décidant de défendre la vie, envers et contre tout ? Il s’agit de créer un cercle vertueux qui, d’une part, met en valeur le meilleur de nous-même et, d’autre part, permet l’action concrète.

À travers un site internet ?

Oui, sur lequel on peut voir les films que je fais sur les héros Imagine, mais aussi des témoignages hommages de personnalités qui répondent tous à la même question : raconter un moment de faiblesse dans leur vie. Il y a aussi un fonds de dotation pour soutenir le projet Imagine.

Quel est le profil du héros Imagine ?

C’est une question d’esprit. Le héros Imagine a un parcours et une philosophie universelle. Il a le coeur sur la main et les mains dans le cambouis !

Qui est votre premier héros Imagine ?

Ryad Sallem est en fauteuil et n’a pas de mains. Il est arrivé en France à deux ans et a subi beaucoup d’opérations dans son enfance. Devenu adulte, il a distribué des médicaments et du matériel orthopédique partout dans le monde. Il est champion d’Europe avec son club handisport de basket et il fait de la sensibilisation dans les écoles, les prisons… Ryad ne parle pas de son handicap. Il parle avec son coeur et fait sa révolution de l’amour.

La grande leçon de vos héros ?

Se respecter les uns les autres ne suffit pas. Il faut s’aimer. Seul l’amour guérit.

Pourquoi avoir mis en sourdine votre carrière ?

J’ai travaillé quinze ans à la télévision à New York, Londres, Paris. J’ai côtoyé les plus grandes stars de la musique, du cinéma, de la politique… En février 2008, le puzzle de ma vie s’est mis en place. Le projet Imagine commençait à émerger dans mon coeur. Il était temps de tourner la page et de monter ce projet philanthropique. En juin 2008, j’ai reçu Coldplay dans Concert privé, mon émission sur M6. J’ai décidé que c’était top pour finir !

Que s’est-il passé en février 2008 ?

J’ai reçu une effusion de l’Esprit. Depuis, je participe à un groupe de prière et à des soirées de pop louange avec mon chéri.

Qu’est-ce qu’une effusion de l’Esprit ?

Une rencontre de Jésus et de l’Esprit Saint. L’Esprit, c’est vraiment le cadeau de Jésus.

Vous étiez déjà croyante toute petite. Qu’est ce qui a changé ?

Tout ! J’ai été plongée dans l’amour de Dieu, au coeur du coeur de l’amour. Une révolution ! Une conversion !

Qui est Jésus pour vous ?

Il est mon Dieu, mon Frère, mon Roi et mon Sauveur.
La prière que vous préférez ? « Merci ! » Quand on a reçu l’effusion de l’Esprit on n’a plus que ce mot-là à la bouche. Merci d’être venu me chercher, merci de m’avoir sauvée. Je n’en reviens tellement pas ! Malgré tout ce que j’ai pu faire avant, Il est venu et ça change tout.

Qu’est-ce que l’héroïsme ? C’est juste d’aimer. Faire des petites choses avec un grand amour, comme disait Mère Teresa.

Vous aimerez aussi

Leave a Comment

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI