ET JE CHOISIS DE VIVRE

by Alexandre Meyer

Un film de Nans Thomassey et Damien Boyer d’après une histoire vraie – Sortie le 5 juin, toujours à l’affiche

Après l’enterrement de son fils Gaspar, emporté à douze mois par une maladie cardiaque inconnue, rien ne semble pouvoir empêcher Amande d’être engloutie par le vide qui s’ouvre devant elle. Le film va la suivre pas à pas au long de son voyage initiatique à la rencontre de ceux qui partagent la même indicible douleur de la perte d’un enfant. Comment apprivoiser le manque d’un être cher ? Comment traverser le deuil dans une société où la mort est devenue taboue ? Amande n’a d’abord que sa peine et ses pleurs à offrir à ceux qu’elle rencontre, mais une lumière persiste . scintiller dans les ténèbres. Une inspiration extraordinaire et une irrésistible force de vie se dégage de ces échanges. Une bouleversante chaîne d’amitié va naître, qui emportera tout sur son passage. Oui la résilience est possible, même face à la pire des injustices. Un film salutaire qui remet la mort à sa place et les vivants . la leur : les uns auprès des autres, comme des amis compatissants, comme une grande famille.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI