Esperancia, les anges gardiens du business

by Alexandre Meyer

Jean-Paul Béchu est entrepreneur et pionnier du numérique en France. Sa conversion spirituelle donnera un sens à sa quête : se mettre au service des plus fragiles et des oubliés.

Le monde de l’entreprise a-t-il une responsabilité vis-à-vis des plus fragiles ?

Le monde de l’entreprise a une responsabilité envers toute la société ! Il doit oeuvrer pour que chacun puisse avoir un emploi et trouver sa place. Nous avons le devoir de permettre à tout individu de travailler afin de nourrir sa famille. Chaque entreprise devrait pouvoir concilier la rentabilité nécessaire a son développement avec l’obligation de réduire les inégalités. L’État providence n’a plus les moyens de tout faire. Les jeunes générations nous montrent la voie, elles souhaitent, dans leur grande majorité, travailler dans des entreprises qui ont du sens. Il n’y a pas de plus grand objectif que de mettre l’homme, tous les hommes, au coeur de la stratégie d’entreprise et il nous faut donc entendre ce désir qu’ils expriment. À défaut, beaucoup d’entreprises laisseront filer les talents indispensables à leur développement. Nous allons assister à l’émergence de nouveaux modèles d’entreprises qui auront la volonté d’oeuvrer au bien commun.

Comment et pourquoi devenir Espérance Angel ?

Notre monde manque d’Espérance. Chacun d’entre nous doit devenir un passeur d’Espérance. Notre foi doit nous pousser à faire de notre mieux au quotidien, témoigner, agir pour transformer la société, permettre aux plus fragiles de ne plus rester sur le bord de la route. Chaque petit geste en faveur de notre prochain témoigne de la présence du Seigneur dans nos vies.

C’est un appel que vous lancez à tous ?

De tout petits riens peuvent changer une vie. À nous d’agir à la mesure de nos moyens, par un don de compétence ou financier. L’entrepreneur peut donner des parts de son entreprise, c’est l’initiative que promeut Esperancia : un fond de dotation au service de la petite enfance, de l’éducation et de la réinsertion. Devenons tous des Espérance Angels !

Jean-Paul Béchu vient de publier Une revanche sur la vie, le parcours d’un « bon à rien » aux éditions Artège (231 p. 16,90 €)

LES MISSIONS :

Apprentis d’Auteuil, Réseau étincelle, Parrains Par Mille, Jardins de Cocagne, l’école le Gouvernail, Dyspower, les Soeurs spiritaines aux Philippines… Esperencia apporte un soutien humain et financier à de nombreuses associations mobilisées dans l’accompagnement socio-éducatif.

POUR EN SAVOIR PLUS : https://www.esperancia.org

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI