La thérapie de couple Imago

by administrator

Couple. Et si les conflits et les frustrations dans la vie de couple étaient en réalité des occasions pour faire grandir l’amour? Par Carlo et Carla Trippi.

Consciemment vous avez choisi votre partenaire parce qu’il ou elle vous a charmé. Mais vous l’avez choisi aussi, inconsciemment, parce que vous avez perçu chez lui des blessures qui résonnent avec les vôtres. C’est cela qui a déclenché en vous le processus de l’état hormonal amoureux. Peut-être rêvez-vous d’ailleurs de retrouver cet état passionnel. Mais ce n’est pas le projet de votre inconscient, qui est de vous confronter à vos blessures passées afin de les soigner. Votre partenaire vous a attiré parce qu’il pourra vous aider à les soigner. Et chacun de vos conflits, aujourd’hui, est une invitation à entreprendre ce travail, autant pour le couple que pour chacun de vous.La relation de couple est le lieu de prédilection où les blessures du passé de chacun vont ressurgir. Plus particulièrement les blessures affectives qui ont orienté notre développement. Et qui vont se rejouer dans le quotidien du couple.

La relation de couple est un lieu de croissance

La relation de couple est donc un lieu de croissance. Vous avez besoin de ces conflits pour guérir vos blessures d’enfance. Si à l’aide d’outils appropriés, vous parvenez à vous mettre face à face, à visiter le monde de l’autre sans armes et réactions de défense, mais à l’écoute, pour comprendre pourquoi il se sent mal dans telle ou telle situation, alors petit à petit vous découvrirez l’enfant blessé en lui. Vous lui permettrez, en lui proposant un lieu de sécurité, de réexaminer ses blessures. Vous l’aiderez à grandir, en lui permettant de retrouver les parts de lui-même qui n’ont pas été reconnues, et qui ont été perdues en route. Et, bien sûr, votre conjoint fera de même pour vous. En aidant l’autre, je m’aide moi-même. En aidant mon conjoint à soigner ses blessures, j’ouvre les portes de ma propre prison, celle dans laquelle je me suis enfermé en me protégeant. Pour développer mon système de protection dans l’enfance, j’ai renoncé à certaines compétences. J’ai peut-être renoncé à la curiosité ou à la confiance, qui sont pourtant tellement nécessaires pour construire et maintenir des relations ! J’ai développé un faux moi, qui est plus une représentation de moi qu’un vrai moi affirmé. Et c’est ainsi que je pense être mieux accepté par les autres, conforté par l’expérience d’y être ainsi parvenu jusqu’à ce jour. Mais j’ai tant à gagner à m’en débarrasser !

Le dialogue Imago

La thérapie Imago se pratique sous le mode d’un dialogue. Chacun prend à son tour le rôle d’émetteur et de récepteur. L’émetteur s’exprime avec comme consigne, après avoir décrit la situation qui l’a mis en réaction, de parler de lui-même, de son expérience, de ce qui l’a fait souffrir, de ce qu’il aurait souhaité vivre, de ses manques, de ses peurs, de ce que ces sentiments lui rappellent de son passé, etc. Il fait visiter à l’autre son monde. Le récepteur écoute et reflète les propos de l’émetteur, sous la forme d’un miroir fidèle : « Je t’entends me dire que… t’ai-je bien entendu ? » Après avoir fait le miroir, le récepteur fait le résumé. Il restitue ce qu’il a retenu d’essentiel. Après le résumé, la validation : valider, c’est montrer à l’autre qu’on peut le rejoindre dans son monde, c’est accepter la réalité de l’autre sans jugement, sans interprétation. Sans se justifier ou donner des conseils. C’est aussi accepter de reconnaître ce qui, chez moi, provoque les réactions de l’autre. Dans Imago, nous considérons que dans un conflit de couple, les 90 % du problème appartiennent aux blessures du passé de l’émetteur. Le conflit ne fait que les révéler, les réactiver. Seuls 10 % au maximum peuvent être dues effectivement au comportement de l’autre. La dernière phase est celle de l’empathie. Il s’agit d’honorer le monde affectif de l’autre dans l’expérience qu’il a décrite. On essaie d’imaginer ce que l’autre a ressenti dans cette situation.

Le but d’un dialogue Imago n’est pas de résoudre un conflit. Lorsqu’un conflit surgit, il est le signe qu’une blessure est activée chez les deux partenaires. À ce moment-là, ils perdent le sentiment de lien entre eux. Le but du dialogue Imago est de leur permettre de retrouver ce sentiment de lien, tout en étant reconnus dans leurs différences. Le conflit se résoudra immédiatement, et deux personnes adultes et responsables prendront la décision que la situation réclame. a

Propos recueillis par Émilie Pourbaix

Carlo et Carla Trippi

Thérapeutes et coachs, ils animent des stages pour les couples sur la thérapie Imago.

 

3 Clés pour : Construire un couple harmonieux

1.L’empathie. L’empathie est l’élément le plus important pour faire l’expérience d’une vraie relation, et la perte de la capacité d’empathie est à la base de la plupart des ruptures relationnelles. L’empathie est une introspection à la place de l’autre, autrement dit la capacité de se mettre dans ses habits, de découvrir sa réalité, à partir de sa vision. C’est aussi sentir et ressentir comme si l’on était à la place de l’autre. C’est principalement la capacité à développer de l’empathie qui permet de créer une bonne relation et amène l’apaisement dans le couple. C’est avec l’empathie que le couple peut passer d’une simple relation sans connexion à une relation en connexion. C’est une compétence indispensable pour créer la sécurité dont le couple a besoin pour évoluer.

2.Re-romantiser la relation. Remettre de la vie, de la joie, du plaisir. S’encourager mutuellement, nommer ce qui va bien, ne pas se contenter de critiquer ou de se taire. Ce qui guérit le mieux, c’est l’amour. Or il exige du temps, des attentions. Il faut orienter notre attention sur les besoin de l’autre, et moins sur les nôtres.

 3.Ne pas fuir le conflit. « L’autre est une aventure périlleuse. Il est là pour me faire accoucher de mes démons et de mes ombres. Aussi court-il le risque de devenir l’écran de projection de tout mon mal-être. Le drame contemporain, c’est la fuite des couples devant toute irritation et toute crise. Dès que cesse l’agrément d’être ensemble, beaucoup prennent leurs jambes à leur cou, ignorant que le plus beau de l’aventure va tout juste commencer : la construction d’un amour adulte. La méthode Imago accompagne la traversée des zones de turbulences et, en permettant le renversement des perspectives, ouvre l’espace de l’authentique rencontre. » (Christiane Singer)

Vous aimerez aussi

Leave a Comment

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI