Le journal qui vous veut du bien !

PRÉCARITÉ : SOIGNER DANS LA RUE

9 septembre 2022

Dr Romankiewicz consulte un bénéficiaire

Plus de 1 000 : c’est le nombre de consultations réalisées par l’équipe du dispensaire mobile de Nice, huit mois après son lancement. Petit à petit, un lien de confiance s’est tissé entre les bénévoles et les bénéficiaires. L’enjeu : soigner gratuitement et dans la durée les personnes de la rue et en situation d’hébergement temporaire.

TEXTE ALEXANDRE MEYER – PHOTOS ORDRE DE MALTE France

Depuis sa création en 1927 et jusqu’à aujourd’hui, l’Ordre de Malte France accueille, secourt, soigne et accompagne. L’association catholique hospitalière, reconnue d’utilité publique dès 1928, déploie son action autour de quatre domaines d’intervention : la solidarité, le secourisme, le sanitaire et médico-social et l’international. Grâce à la nouvelle antenne médicale mobile de Nice, l’Ordre de Malte France continue de se mobiliser pour soigner les plus démunis.

 

 

 

 

« On découvre une population que l’on n’imaginait pas. C’est très difficile de sortir les gens de la rue. » Éric Odienne, délégué des Alpes-Maritimes de l’Ordre de Malte France.

 

 

 

 

 

Pendant que le médecin et l’infirmier examinent un patient, les autres bénévoles gèrent le flux de bénéficiaires. Une fiche recueille les données personnelles indispensables pour permettre un accompagnement adapté et simplifier le suivi du patient.

 

« Il est très important d’aller vers eux, plutôt que d’attendre qu’ils viennent nous voir. Notre camion reste ouvert, tandis qu’à l’hôpital ils se retrouvent enfermés. Or une personne de la rue ne supporte pas de se retrouver enfermée quelque part. » Amicie de Saint-Louvent, ancienne déléguée des Alpes-Maritimes de l’Ordre de Malte France.

UN PARCOURS EXEMPLAIRE

Chaque lundi matin et jeudi soir, un véhicule un peu spécial se gare devant le centre d’accueil de jour de la ville de Nice. Sa mission : offrir aux plus démunis les soins médicaux auxquels ils n’ont pas accès. Positionné à quelques mètres d’un point de distribution alimentaire, le véhicule de la délégation des Alpes[1]Maritimes peut ainsi toucher une vingtaine de personnes en quelques heures. À chaque sortie, un médecin, une infirmière, un chauffeur et une dizaine d’autres bénévoles travaillent main dans la main dans un esprit de solidarité et de joie. Ensemble, ils sont là pour aider au mieux les personnes aux parcours de vie tortueux. Par ailleurs, un psychologue et une podologue interviennent aussi auprès de ceux qui en ont le plus besoin. « Nous n’arrivons pas à suivre le rythme avec une seule podologue, il nous en faudrait une deuxième », alerte Yves Bertin, bénévole.   

UN PROJET SUR MESURE

Pendant quatre ans, la délégation des Alpes-Maritimes de l’Ordre de Malte France a analysé et étudié les besoins des personnes dans la rue. Non couverts par la Sécurité sociale, marginalisés ou dans l’incapacité de se déplacer, beaucoup n’ont plus accès aux soins. Face à cette urgence sanitaire et humaine, Amicie de Saint-Louvent a eu l’idée de mettre en place un cabinet médical «sur roues» ! L’objectif : aller à la rencontre des plus démunis et leur permettre de recevoir les soins essentiels. « Les gens viennent parfois avec des petits bobos, mais certains symptômes cachent des maladies plus graves», explique le médecin Anna Romankiewicz. L’équipe les prend en charge directement si les pathologies le permettent ou les redirige vers l’hôpital ou le 15¹ si l’état du patient l’exige. La délégation a pour projet d’étendre cette activité dans l’arrière-pays niçois, pour un public isolé et confronté au désert médical.

DES BESOINS IMMENSES

Lorsque ce dispositif a été mis en place, le 20 septembre 2021, la délégation ne s’attendait pas à un si grand nombre de demandes de consultation. « Nous étions stupéfaits de voir arriver 15 patients dès le premier jour», se souvient Amicie de Saint-Louvent. À la mi-mai, la délégation a atteint son record avec 23 bénéficiaires en un peu plus de deux heures. « Le nombre de personnes privées de soins serait énorme si nous ne venions pas…»

¹Le Samu, service d’aide médicale urgente.

POUR ALLER LOIN, FAITES UN DON
www.ordredemaltefrance.org

FAIRE UN PAS DE PLUS

avec Découvrir Dieu

Posez-nous toutes vos questions de foi. Des personnes se tiennent disponibles pour dialoguer avec vous.

Vous souhaitez échanger avec un chrétien ou confier une intention de prière.

Trouvez une église dans votre région ou votre ville.

recevez un encouragement par semaine avec souffle

Souffle est une newsletter proposée par découvrir dieu

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail