MGR GEORGES COLOMB, DIRECTEUR DES ŒUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES

by Alexandre Meyer

PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE MEYER

 
Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, est le directeur des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) de France.

 

Quelle est la mission traditionnelle des OPM ? Maintenir – ou réveiller – l’esprit missionnaire de l’Église, pour porter la joie de croire au monde entier et pour apporter aux Églises les plus pauvres les moyens matériels nécessaires à leurs propres missions. Chaque année, la semaine missionnaire (qui s’ouvre le troisième dimanche d’octobre) voit se déployer de nombreuses opérations mettant l’accent sur la mission universelle de l’Église : conférences, témoignages, collectes… Que les Églises soient riches ou pauvres, tout le monde participe à la collecte, chacun selon ses moyens, et Rome répartit ensuite ce montant, qui atteint 200 millions d’euros en moyenne chaque année, à ceux qui en ont le plus besoin.

Quelle est l’actualité des OPM ? Le Saint-Père a versé une dotation de 750 000 $ aux OPM au béné- fice des Églises les plus pauvres touchées par la pandémie de Covid 19. Les OPM locales, présentes dans 140 pays, ont à leur tour abondé à ce fonds de soutien. En France, elles ont levé plus de 250 000 euros de dons.

Comment sensibiliser le grand public à la mission ? Grâce aux OPM, nous partageons avec les plus pauvres. Nos contemporains peuvent être intéressés par le côté universel, international des OPM, ce n’est pas rien d’être en lien avec 140 pays ! À la suite de la promulgation de l’encyclique de Pie XII Fidei Donum, de nombreux prêtres euro- péens sont partis en mission à travers le monde, et aujourd’hui des prêtres d’autres continents viennent en mission en France : près d’un tiers des effectifs du clergé français est d’origine étran- gère. Cela nous aide à mieux comprendre l’uni- versalité de l’Église.

La fondatrice des OPM, Pauline Jaricot, sera bientôt béatifiée… Oui, très bientôt je l’espère, mais, vu la situation, on ne sait pas quand ni où sera célébrée cette béatification. Les Lyonnais aimeraient que cela se passe à Lyon où elle est née, mais rien ne permet encore de l’affirmer. En tout cas, c’est une bonne nouvelle pour l’Église de France comme pour l’Église universelle.

Qui était-elle ? Pauline Jaricot est une figure extraordinaire de l’Église. Née en 1799, décédée en 1862, elle a fondé l’œuvre de Propagation de la foi à 22 ans et, quelques années plus tard, le Rosaire vivant. Quarante ans plus tard, à sa mort, son réseau missionnaire comptait près de deux millions de personnes… sans les moyens média- tiques actuels ! Elle nous prouve que la valeur n’attend pas le nombre des années !
Cette fille très active, mue par l’esprit des entrepreneurs lyonnais, a aussi une intense vie de prière et pourtant, elle ne veut pas prier seule, elle veut prier avec d’autres. Elle fonde alors de petits groupes de dix qui vont essaimer et lancer à leur tour de petits groupes de dix, etc.
Elle lance aussi le « sou pour les missions », que chaque participant doit verser, et qui atteint vite un montant considérable pour soutenir la mission sur tous les continents.

Qu’est-ce qui fait l’étonnante modernité de Pauline Jaricot ? Elle est de son temps et même en avance ! Elle est issue du milieu bourgeois des soyeux de Lyon, coquette sans être superficielle, et consciente des réalités sociales de son pays, de la misère des ouvriers, et des femmes qui se pros- tituent. Elle va convaincre des entrepreneurs de les accueillir, elle va créer la Banque du ciel pour aider les gens à travailler.
La question de la mission universelle, la ques- tion sociale, la prière, dans son esprit tout est lié. C’est une belle figure, qui parle à la jeunesse d’aujourd’hui. Elle est attachante, car elle touche à tout.

EN CHIFFRES

Les OPM sont présentes dans 140 pays.
Elles viennent en aide à 1 100 diocèses, 80 000 séminaristes, 220 000 catéchistes et 5 000 écoles et orphelinats

PLUS D’INFOS

www.opm-france.org

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI