Les étonnants pèlerins du sanctuaire de Lourdes

by Hélène Bordes

Musulmans, hindous, non-croyants, simples touristes… le sanctuaire de Lourdes, niché dans le diocèse de Tarbes et Lourdes au coeur du département des hautes-Pyrénées accueille un public de plus en plus cosmopolite.

Le sanctuaire de Lourdes a fait peau neuve. Depuis quelques mois, la direction des lieux d’apparition mariale, célèbre dans le monde entier, a inventé dix parcours différents pour accueillir les visiteurs de passage, les touristes et les pèlerins habituels. Ces derniers sont 600 000 à se joindre chaque année à l’un des 450 pèlerinages organisés par des associations, des paroisses ou des mouvements d’Eglise.
Le nombre de pèlerins venus de leur propre chef et de simples “visiteurs”, connaît quand à lui une forte augmentation difficile à quantifier mais qui exige une toute autre logistique.
Public originaire de pays sans grande tradition chrétienne, non croyants, fidèles d’autres religions, c’est le prestige du lieu et la guérison spirituelle qu’il promet qui les attire. Chacun de ces nouveaux parcours propose donc une approche très pédagogique et accessible à tous, du mystère qui règne en ces lieux. Histoire des apparitions et de Sainte Bernadette, la petite voyante, symbolique des gestes, de l’eau, des sources…
Les Européens de l’Est, croyants et pratiquants, arrivent en nombre de même que les latinos-américains. Plus inattendus, les Asiatiques ! Parmi les nouveaux venus, les Japonais – dont une infime partie a gardé la mémoire du catholicisme missionnaire qui a converti une bonne part de l’archipel avant de devoir se replier – les Coréens du Sud, pays majoritairement catholique, et les Philippins. Ces derniers ne sont pas une surprise dans la mesure où les fidèles du pays battent leur propre record d’affluence aux célébrations eucharistiques à chaque visite d’un souverain pontife (6 millions en 2015, record absolu).
La visite d’Indonésiens (pays musulman le plus peuplé du monde avec 100 millions d’habitants) et de Chinois, issus de pays où le christianisme est ultra-minoritaire a de quoi surprendre mais Lourdes fait partie des lieux incontournables quand on visite la France et leurs tours opérateurs inscrivent le sanctuaire à la plupart des programmes excédant une semaine.
Les Indiens et Tamouls du Sri-Lanka, dont l’écrasante majorité est hindouiste, sont également de plus en plus nombreux. Habitués des lieux depuis une trentaine d’années, ils nourrissent une grande dévotion pour la Sainte Vierge et privilégient les immersions aux piscines. A l’instar des ablutions rituelles dans le Gange, ils prêteraient aux sources de Lourdes des vertus sacrées…

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI