L’épave du sous-marin argentin San Juan a été localisée

by Hélène Bordes

Le sous-marin porté disparu le 15 novembre 2017 avec ses 44 membres d’équipage, a été localisé à 900 mètres de profondeur dans l’Atlantique vendredi 16 novembre par un mini sous-marin selon un communiqué de la Marine argentine.

C’est le navire Ocean Infinity mandaté pour les recherches sous-marine de l’épave par la Marine argentine qui a repéré le submersible au fond de l’océan, à 400 km des côtes argentines, au terme d’une ultime investigation d’une zone qu’il s’apprêtait à quitter faute de résultat.
Les familles des marins disparus à bord du San Juan, logées dans un hôtel de la ville portuaire de Mar del Plata, ont reçu la primeure de cette information. La société privée américaine était sur le point d’interrompre ses recherches pour trois mois avant de lancer un dernier balayage de la zone, a expliqué le porte-parole de la Marine.
Les familles des marins réclament que le submersible soit remonté à la surface, une solution envisageable à une telle profondeur mais extrêmement hasardeuse selon la justice argentine qui craint une destruction des preuves pouvant expliquer le naufrage.
L’ultime communication du commandant du sous-marin signalait un problème de batteries, vraisemblablement suivi d’un incendie qui a précipité la fin du bâtiment. Le submersible aurait implosé deux heures plus tard. Le son de la catastrophe avait été capté et localisé là où la Marine argentine a orienté les recherches. L’observation de l’épave du sous-marin au moyen de drones et de submersibles de poche devrait éclairer les conditions précises de la disparition. La société Ocean Infinity a réalisé près de 70 000 clichés de l’épave avant d’appareiller dimanche 18 novembre pour gagner son lieu de maintenance au Cap en Afrique du Sud.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI