Le royaume du Bahreïn reconnaît officiellement l’existence d’Israël

by Alexandre Meyer

La monarchie devient le quatrième État arabe à établir des relations officielles avec Israël, après les Émirats arabes unis (le 13 août dernier), la Jordanie (1994) et l’Égypte (1979).

Moins d’un mois après la normalisation des relations entre Israël et les Émirats, Benyamin Nétanyahou peut s’enorgueillir d’une nouvelle victoire diplomatique : la reconnaissance officielle de l’existence de l’État hébreu par une deuxième monarchie du golfe Persique.

L’annonce a été publiée le 11 septembre, dans un communiqué conjoint de la présidence américaine, du palais bahreïni et du gouvernement israélien. La question palestinienne n’est désormais plus un obstacle à la normalisation des relations d’Israël avec le monde arabe. Le Bahreïn a mis un sérieux coup de canif au plan Abdallah, datent de 2002, qui conditionnait toute normalisation avec Israël à la création d’un État palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale. L’annexion de la Cisjordanie ne figure pas non plus dans l’accord publié.

L’Autorité palestinienne a dénoncé « un coup de poignard dans le dos du peuple palestinien ». Situé dans l’orbite de l’Arabie saoudite, le Bahreïn n’a pas pu prendre cette décision sans un accord de principe de son puissant voisin. Le Bahreïn, comme les Émirats, est également soucieux de tisser des alliances régionales solides face un Iran de plus en plus menaçant.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI