L’Autriche endeuillée par une attaque terroriste

by Alexandre Meyer

Quatre personnes ont succombé dans une attaque terroriste à Vienne et plusieurs autres ont été blessées lors de fusillades qui ont éclaté dans le centre de la capitale autrichienne. L’assaillant serait un sympathisant de l’État islamique selon les autorités locales.

PAR A.M.

Cinq morts, dont l’auteur de l’attaque, et quatorze blessées : le bilan des fusillades qui ont éclaté dans le centre historique de la capitale autrichienne dans la nuit est très lourd. L’homme abattu par les forces de l’ordre, âgé de 20 ans et d’origine nord-macédonienne, était un sympathisant de l’organisation État islamique. Il avait été condamné en avril 2019 à vingt-deux mois de prison pour avoir tenté de rejoindre la Syrie, et avait été libéré en décembre.

La République tchèque a lancé des contrôles préventifs à sa frontière avec l’Autriche, située à une centaine de kilomètres de Vienne. Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, a condamné cette attaque terroriste « répugnante » et fait part de ses pensées pour « les victimes, les blessés et leurs proches ».

L’attaque, perpétrée peu de temps après la décapitation de l’enseignant Samuel Paty puis l’attaque de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, a ému toute l’Europe.

Le Président Macron s’est entretenu avec le chancelier autrichien, à qui il a « exprimé sa totale solidarité, son soutien et proposé l’aide de la France si nécessaire ». Le premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé que « le terrorisme islamiste [était] notre ennemi commun » et Angela Merkel, pour sa part, a exprimé à l’Autriche sa « solidarité ».

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI