La basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice visée par un attentat islamiste

by Alexandre Meyer

L’attaque au couteau a coûté la vie à trois personnes. L’auteur des faits, blessé par balles, a crié à de nombreuses reprises « Allahou akbar ». La première victime, une fidèle âgée de 60 ans, a été égorgée à l’intérieur du lieu de culte. La deuxième victime, le sacristain, âgé de 55 ans, a été blessée mortellement à coups de couteau. La troisième victime, brésilienne âgée de 44 ans, grièvement blessée, a succombé à ses blessures dans le café, en face de l’édifice, où elle s’était réfugiée.

PAR A.M.

La police municipale est intervenue en premier sur les lieux, secondée par la police nationale. Le Parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête, ouverte pour « assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

L’auteur de l’attaque est un ressortissant tunisien de 21 ans. Il a été retrouvé en possession d’un document d’identité provenant de la Croix rouge italienne. Il serait arrivé en Europe par l’île de Lampedusa fin septembre, où il avait été mis en quarantaine par les autorités italiennes avant d’être visé par une obligation de quitter le territoire italien et laissé libre.

Le Président Emmanuel Macron a dénoncé depuis Nice « une attaque terroriste islamiste » et annoncé l’envoi en renfort de 4 000 soldats pour l’opération « Sentinelle » (7 000 hommes en tout) afin de protéger les lieux de culte et les écoles. Le plan Vigipirate est porté au niveau « urgence attentat » sur l’ensemble du territoire national. Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé un acte « aussi lâche que barbare qui endeuille le pays tout entier. »

Le glas a sonné jeudi à 15 heures dans toutes les églises de France en hommage aux trois victimes.

L’attaque fait écho à l’attentat islamiste de Conflans-Sainte-Honorine du 16 octobre dernier, à l’assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray, et à l’attentat du 14 juillet 2016 : 86 personnes avaient trouvé la mort et 458 personnes avaient été blessées par un terroriste au volant d’un camion, fonçant sur la foule réunie sur la promenade des Anglais.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI