Frappes à Gaza : Le territoire palestinien est en ébullition, le Sud d’Israël craint de nouveaux tirs de roquettes.

by Hélène Bordes

Six personnes sont mortes dans le bombardement aérien mené par l’aviation israélienne sur la Bande de Gaza dans la nuit du 12 au 13 novembre. Une autre est morte côté israélien de la frontière, après l’explosion d’une roquette palestinienne.

Le Hamas et le Jihad islamique ont mené des tirs de représailles après l’opération menée dimanche 11 novembre par l’armée israélienne dans Gaza, au cours de laquelle un lieutenant-colonel des forces spéciales israéliennes et sept Palestiniens ont perdu la vie.
Plus de 400 roquettes et obus de mortier tirés depuis la bande de Gaza s’étaient abattus côté israélien le 13 au matin. Une centaine auraient été neutralisée par “dôme de fer” le bouclier de défense antiaérienne de l’Etat hébreu.
En représailles, l’armée israélienne a visé une centaine de cibles des deux formations militaires palestiniennes pour enrayer le dispositif des bombardements. Huit bâtiments ont été détruits, dont les studios de la chaîne de télévision du Hamas Al-Aqsa TV.
L’Egypte et les Nations unies déploient tous leurs efforts afin de parvenir à un cessez-le-feu rapide entre les belligérants.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI