Emmanuel Macron a rendu hommage au professeur Samuel Paty

by Alexandre Meyer

Le « héros tranquille » Samuel Paty a reçu un hommage national mercredi 21 octobre à la Sorbonne. Le professeur de collège de banlieue, passionné d’histoire, fils de professeurs, avait été assassiné vendredi 16 octobre par un islamiste à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), non loin de son collège.

PAR A.M.

L’enseignant d’histoire avait été décapité au nom de l’islam. Il avait donné quelques jours plus tôt un cours sur la liberté d’expression à ses élèves de 4e. L’assassin a été rattrapé par une patrouille de la brigade anticriminalité et abattu alors qu’il aurait menacé les forces de l’ordre avec une arme de poing factice en criant « Allahou Akbar ». Neuf personnes avaient été placées en garde à vue dans la foulée.

L’auteur des faits est un jeune homme de 18 ans, né à Moscou et d’origine tchétchène. Il avait publié un message de revendication sur un compte Twitter quelques minutes après le drame. Originaire d’Evreux, il n’était pas un élève du professeur décapité ni scolarisé dans le collège du Bois-d’Aulne.

Samuel Paty, âgé de 47 ans, était le père d’un enfant. Il avait tenu un cours, début octobre, sur la liberté d’expression en montrant des caricatures de Mahomet, suscitant la polémique au sein de son établissement.

Une vidéo diffusée sur Facebook le 8 octobre, par un homme se présentant comme le père d’une élève du professeur assassiné, le qualifiant de « voyou ». Le nom et l’adresse professionnelle du professeur ont par la suite été diffusés sur les réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI