Azerbaïdjan et Arménie sur le sentier de la guerre au Haut-Karabagh

by Alexandre Meyer

Ancienne province autonome de Transcaucasie intégrée à la république socialiste soviétique d’Azerbaïdjan, l’État autoproclamé du Haut-Karabagh, peuplé d’Arméniens à 95 %, lutte pour son indépendance depuis l’effondrement de l’URSS. Les hostilités sporadiques entre les armées arménienne et azerbaïdjanaise ont connu une nouvelle intensité ces derniers jours.

PAR A.M.

Au moins vingt-huit soldats séparatistes sont morts dans les affrontements du dimanche 27 septembre. Depuis, le bilan ne cesse de s’alourdir : chaque camp affirme avoir tué des centaines de militaires adverses. Cent morts ont été officiellement comptabilisés mardi 29 septembre. Le ministre de la défense arménien a déclaré que les séparatistes avaient détruit une cinquantaine de drones et un avion militaire, quatre hélicoptères de combat, quatre-vingts tanks et autant de véhicules militaires azerbaïdjanais depuis dimanche. La Turquie a signifié son soutien total à l’Azerbaïdjan, tandis que la Russie, qui équipe les deux armées en lice, pourrait faire office de médiateur, tout en soutenant l’Arménie, membre d’une alliance militaire sous l’égide de Moscou. L’ambassadeur d’Arménie en Russie a accusé lundi la Turquie d’avoir déplacé près de 4 000 mercenaires du nord de la Syrie vers l’Azerbaïdjan pour prendre part aux affrontements. Une information démentie par Bakou. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunit en urgence pour tenter d’éviter une guerre ouverte entre les deux États voisins.

Après la conversion au christianisme du roi Tiridate III en 301, l’Arménie devient le premier État chrétien de l’histoire. Le Haut-Karabakh, fer de lance de la résistance des princes chrétiens de l’empire romain face aux invasions perses sassanides, abrite de nombreux monastères dont celui de Dadivank, érigé au IXe siècle sur la tombe de l’Apôtre Judes-Thadée, l’évangélisateur de l’Arménie et de l’ouest du Caucause dès le Ier siècle.

Vous aimerez aussi

Vous aimez lire

Renseignez votre adresse email ci-dessous
Vous recevrez ainsi chaque mois L’1visible gratuitement dans votre boîte mail

NON MERCI